Actu

Les starts up de plus en plus exposées aux bad buzz

Logbar, Total Beauty, Moonpig.. ! Ces exemples, parmi bien d’autres montrent que le risque de polémique sur internet n’est plus l’apanage des groupes internationaux. Les starts up sont de plus en plus exposées au risque de bad buzz. Dans 40%* des cas, le bad buzz a un impact négatif pour l’entreprise qui en est l’objet.

Lire l’article

5 avril - par MMC

> Retour : Les pires bad buzz des entreprises françaises

MMC muzard@mmc-comm.com | 10 rue du Colisée 75008 Paris France | +33 1 41 05 09 60